Programme

Depuis maintenant plus d’un an, le pays vit sous le régime de l’état d’urgence, promulgué après les attentats de novembre et prolongé depuis sous de multiples prétextes.

Quelle est la situation des jeunes aujourd’hui ?

 L’interdiction des licenciements et des suppressions de postes. Nous refusons que les entreprises puissent encore licencier ou supprimer des sites, que ce soit pour augmenter leu

 Le SMIC à 1 700 euros net tout de suite, et une augmentation de tous les salaires de 300 euros. Nous ne voulons pas d’un « revenu universel » de quelques centaines d’euros qui ma

Le passage aux 32 heures sur quatre jours sans perte de salaire, avec les embauches correspondantes, et aux 30 heures pour les travaux pénibles.