racisme

Certains candidats proposent un « patriotisme économique » et un retour à la production et au marché national comme solution aux ravages de la mondialisation néolibérale.

Hollande, Valls, Cazeneuve ont osé parler de la France comme d’une « terre d’accueil ». L’un des plus grands mensonges de ce gouvernement socialiste.

Placée en queue de liste des soixante engagements de Hollande en 2012, la promesse d’accorder « le droit de vote aux élections locales aux étrangers résidant légalement en France depuis cinq ans »

S'abonner à racisme