Bordeaux : En avant pour la campagne !

Copyright :
DR

Malgré une préparation difficile du fait de la « chasse aux parrainages », nous étions environ 200 jeudi 16 mars, pour le deuxième meeting de Philippe Poutou en Gironde.

Isabelle Ufferte, membre de la direction du NPA 33, a introduit sur la lutte à Ford pour l’emploi qui, débutée il y a 10 ans, a empêché la fermeture de l’usine. Aujourd’hui les 920 salariés qui restent, dont Philippe, risquent à nouveau de perdre leur emploi. 

Mónica Casanova, élue à Lormont, est intervenue sur les violences policières : dans les quartiers populaires, ce sont des violences sociales d’autant plus impunies qu’elles se font contre des populations jeunes, pauvres, immigrées, des « classes dangereuses »... Elles ne pourront être combattues que par la lutte du monde du travail uni.

Enfin, Philippe a développé les axes de sa candidature d’ouvrier anticapitaliste, pour que les exploités fassent eux-mêmes de la politique en rupture avec ce système d’exploitation, de mainmise de la finance, de violence sociale. Pour l’affronter, contre les libéraux et souverainistes de tous bords, « pour redonner confiance à notre camp social », nous avons besoin « d’un parti, outil politique qui soit le nôtre pour nous organiser, comprendre, militer, faire du lien, faire converger les luttes ».

La salle, dont des camarades de la lutte contre la loi travail, a réagi chaleureusement, s’interrogeant sur nos relations avec LO, ou comment faire pour changer le rapport de forces pour une Europe des peuples… De riches débats pour la campagne qui commence !