Cette année encore, Hollande, pour ses derniers vœux, utilise une nouvelle fois le prétexte de la lutte contre le terrorisme pour justifier une véritable fuite en avant.

Sans surprise Manuel Valls vient d’annoncer qu’il reprenait le flambeau que Hollande a laissé tomber la semaine dernière.

La crise politique à la tête de l’Etat et du Parti socialiste vient de franchir un nouveau pas avec l’annonce de Hollande de ne pas se présenter à l’élection présidentielle.

C'est fait, la droite a choisi son candidat pour la présidentielle, c'est donc Fillon. Une vraie tête de champion celui-là : conservateur, catho, ultralibéral, identitaire national ...

On nous en met plein la tête avec les primaires de la droite, et ce n’est pas fini car se profilent déjà celles du PS.

Notre camarade candidat est venu le samedi 19 novembre à Bayonne participer à la manifestation organisée par Bagoaz en faveur des prisonniers basques malades, en particulier pour Ibon Fernandez Ira

Le peuple de droite s'est donc exprimé. Pas évident pour des anticapitalistes de commenter ce qui se passe à droite, c'est pas vraiment nos oignons mais quand même on est concernés.

Et hop, en voilà un de plus dans la longue liste des ambitieux qui croient avoir rendez-vous avec le peuple. Macron vient donc de se déclarer candidat pour la présidentielle.

La semaine du candidat a été marquée par sa participation à la fête du NPA 69 le samedi 5 novembre. 

S'abonner à